Passer pour conserver le contenu

Les enfants et l'argent de poche : à quel âge et quel montant ?

L’argent de poche est-il nécessaire pour un enfant ? Si les psychologues estiment que l’argent de poche permet de responsabiliser les enfants, à partir de quel âge en donner ? Et combien ? Des questions clés que se posent tous les parents lorsque leurs enfants grandissent.

L’argent de poche : est-ce nécessaire ?

Mon ado a-t-il vraiment besoin d’argent de poche ? Nourri, logé, blanchi, a-t-il réellement besoin d’un budget supplémentaire tous les mois ? Pas facile de répondre à cette interrogation lorsqu’on est parent, mais un jour ou l’autre, la question se pose. Eh oui, votre enfant a bien grandi ! Et alors qu’il va maintenant tout seul en skateboard ou en métro au collège se pose la question de l’argent de poche.

En France, 55 % des parents donnent de l’argent de poche à leurs enfants. Même si verser de l’argent de poche n’est pas indispensable, les psychologues encouragent cette pratique pour responsabiliser les enfants. À ce titre, 74 % des Français estiment que c’est un premier pas vers l’autonomie. C’est à lui, désormais, de prendre des décisions et de gérer son budget « comme les grands ».

 

À quel âge donner de l’argent de poche ?

En France il est courant d’ouvrir un compte en banque dès la naissance de l’enfant. Mais bien entendu, cet argent n’est pas destiné à être dépensé tout de suite.

Mais alors, à quel âge donner de l’argent de poche à son enfant ? La réponse : dès qu’il est en mesure de faire des additions et des soustractions. C’est pourquoi les parents commencent souvent à donner de l’argent de poche à leur enfant à partir de l’entrée au collège, c’est-à-dire vers 10-11 ans. Mais rien ne vous empêche d’anticiper en donnant de l’argent de poche plus tôt, vers 6 ou 7 ans, lorsque les opérations mathématiques commencent à être abordées dans le programme scolaire. Par exemple, une pièce de 1 ou 2€ par semaine peut être le début de son apprentissage à gérer son budget. Autrement dit, une manière de le faire entrer dans la cour des grands en lui permettant de s’acheter des choses sans avoir besoin de réclamer à ses parents (ex : une bande dessinée, un jeu sur mobile etc.). Le laisser gérer son « budget » et faire ses choix, lui permettra de découvrir peu à peu l’autonomie.

Quel montant donner ?

 À chacun de choisir sa méthode d’éducation financière mais d’un point de vue statistiques, les parents qui donnent de l’argent de poche à leurs enfants leur versent en moyenne 31€ par mois. Mais il est évident que les besoins ne sont pas les mêmes entre un enfant de 8 ans et un ado de 16 ans. Dans l’Hexagone, les parents donnent en moyenne 14€ par mois en primaire, 25€ au collège et 42€ au lycée. Selon l’âge de votre enfant, vous pouvez en effet ajuster le montant de l’argent de poche.

Entre 6 et 12 ans, 1 à 2€ par semaine est une première étape. Cela lui permettra d’acquérir petit à petit la valeur de l’argent. À l’entrée au collège, les enfants changent, leurs habitudes et leurs besoins aussi.À cet âge-là, donner 15 à 25€ par mois d’argent de poche semble raisonnable. Néanmoins, offrez-vous le droit d’intervenir en cas de mauvais usage de cet argent, en expliquant que tout n’est pas permis.

Entre 15 et 18 ans, les envies d’achat et les dépenses des ados peuvent devenir plus importantes. Mais votre enfant doit aussi poursuivre dans la maîtrise de son budget.. Le montant de l’argent de poche est en moyenne de 40 à 60€ par mois pour cette tranche d’âge*. Si cela ne convient pas à votre enfant, c’est peut-être l’occasion de l’inciter à rédiger son C.V. et à activer son réseau pour chercher un premier petit boulot et ainsi gagner un peu d’argent.
 

Quels moyens de paiement confier à son enfant ?

Avant 10 ans, l’argent liquide reste le moyen préconisé pour bien appréhender la valeur de l’argent et la gestion de ses dépenses.
Mais pour l’entrée au collège ? Bien qu’en France, l’argent de poche soit le plus souvent donné en liquide, c’est le cas pour 83 % des collégiens, c’est également le moment du premier mobile. En effet, selon une enquête de Médiamétrie pour l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique
, réalisée en 2019, chez les enfants âgés de 0 à 14 ans, le premier smartphone est acquis à 9,9 ans ; et 65 % des jeunes entre 11 et 14 ans possèdent le leur. Avec ces nouveaux usages apparaissent de nouveaux moyens de paiement, fini donc les billets égarés ou les pièces qui finissent à la machine à laver.

 

Chez Orange Bank...

Si vous êtes titulaire du Pack Premium, votre ado connaît en permanence l’état de ses finances grâce au solde instantané, mis à jour après chaque opération. Depuis son mobile, il peut aussi gérer ses opérations bancaires du quotidien : envoyer ou recevoir de l’argent grâce au virement par SMS et à la demande d’argent.  Enfin, avec la fonctionnalité Tirelire présente sur son App dédiée, il peut mettre de côté pour une prochaine dépense ultérieure un peu plus conséquente  et se faire plaisir en toute autonomie. Côté parent, vous pilotez tout ça depuis votre App, et ce, pour chacun de vos enfants titulaires d’une carte Plus.



 

À lire aussi sur le blog