17 décembre 2021

Paiement mobile : où en est-on en 2021 ?

De plus en plus de Français indiquent utiliser le paiement mobile, sinon au quotidien, au moins régulièrement. En progression depuis plusieurs années, ce mode de règlement est désormais en voie de « normalisation ». Quel impact a pu avoir, en la matière, la pandémie de COVID-19 ? Quels sont les freins qui subsistent ? Quelles perspectives pour le paiement via son smartphone ? Orange Bank fait le point !

Une femme effectue un paiement sur un terminal avec son mobile

Le paiement mobile deux fois plus populaire qu’en 2018

Selon une étude réalisée par Kantar et Paylib  – respectivement entreprise spécialisée dans la réalisation de sondages et prestataire de paiements – 38 % des Français ont déjà utilisé leur smartphone pour effectuer des paiements. Ils y ont recours notamment pour :

  • payer un produit ou un service en magasin en sans contact ; 
  • envoyer de l’argent à des proches grâce à leur numéro de mobile ou à une application dédiée.

La progression est marquée : en 2019, ils n’étaient que 28 % dans ce cas, et seulement 18 % en 2018 !

Une nouvelle habitude

Autre preuve de progression du paiement mobile, l’étude de Kantar et Paylib nous apprend que près d’un Français sur deux (49 %) compte utiliser son smartphone pour payer en magasin dans les prochains mois. De même, 42 % des 1 000 personnes interrogées se disent « intéressées » par le transfert d’argent grâce à un mobile.

Cette nouvelle habitude est « boostée » par un degré de confiance accru accordé aux technologies de paiement via smartphone. En effet, plus de 55 % des Français assurent ne pas craindre les solutions de paiement mobile. Un phénomène qui ne touche pas que les jeunes (qui sont tout de même 76 %, chez les 18-24 ans, à déclarer avoir confiance dans ces technologies). Et pour cause : plus d’un « 55 ans et plus » sur deux ne manifeste pas de crainte en la matière. C’est 10 points de plus qu’en 2018 !

L’impact de la pandémie sur le paiement mobile

La pandémie de COVID-19 a eu un impact majeur sur le taux d’utilisation des solutions de paiement par mobile. Par crainte de contracter ou de faire circuler le virus, de nombreux Français ont évité les paiements en espèces, rangé leurs chéquiers au placard et laissé leurs cartes bancaires dans leur poche. D’autant que le paiement mobile permet aussi de s’affranchir de la limite de 50 euros appliquée aux paiements sans contact par carte bancaire.

Un réflexe qui semble devoir s’inscrire dans la durée. Selon une étude YouGov réalisée au printemps 2021, près de deux consommateurs sur cinq (37 %) dans le monde utiliseront des applications de paiement mobile une fois la pandémie terminée.

En France, les méthodes traditionnelles persistent

On notera tout de même que les marchés européens, et plus particulièrement le marché Français, semblent attachés aux méthodes de paiement traditionnelles. Espèces, cartes de débit et cartes de crédit  seront toujours utilisées, respectivement par 55 %, 72 % et 20 % des Français.

Des taux qui s’affichent bien plus bas en Asie notamment, où le paiement mobile gagne encore plus de terrain. Cette méthode devrait ainsi être utilisée dans les prochains mois par 77 % des consommateurs chinois par exemple.

Et en Europe ? Ce sont les Danois qui sont les plus friands de paiement mobile. Selon YouGov, 64 % d’entre eux vont l’utiliser au moins une fois pour des achats en personne !

Des freins à l’utilisation du paiement mobile

Qu’est-ce qui empêche les Français de se tourner davantage vers les solutions de paiement mobile ? Selon l’étude réalisée par Kantar et Paylib, les raisons évoquées sont variées :

  • 34 % évoquent une raison liée à la sécurité (manque de confiance, crainte pour le niveau de sécurité, peur en cas de vol du smartphone) ;
  • 24 % se disent satisfaits de leurs moyens de paiement actuels ;
  • 10 % craignent ne pas parvenir à garder le contrôle de leurs dépenses ;
  • 10 % n’en voient pas l’utilité ou ne trouvent pas cela pratique ,
  •  5 % ne sont pas assez formés ;
  • 5 % n’ont pas de smartphone avec fonction de paiement sans contact ;
  • 4 % ne sont pas équipés de smartphone ;
  •  3 % pensent qu’il y a un risque que leur commerçant n’accepte pas ce moyen de paiement.

On le voit, même s’ils sont désormais minoritaires, les Français craignent avant tout pour la sécurité de leurs données bancaires et de paiement. Et ce, alors qu’entre les données biométriques (empreintes digitales, visage…), les mots de passe et les verrouillages automatiques, les smartphones offrent un niveau de sécurité au moins équivalent aux cartes bancaires. Pourtant, ces dernières peuvent être utilisées sans contrainte pour des paiements sans contact (jusqu’à un certain point) si elles sont volées sans être bloquées immédiatement.

Chez Orange Bank…

Avec Orange Bank, vous maîtrisez votre budget d’un simplement tapement de doigts grâce à l’Application dédiée pour smartphone. Notifications, solde instantané et modifications de plafond : toutes les fonctionnalités nécessaires pour bien gérer votre argent se trouvent dans votre poche. Votre mobile vous permet aussi de payer vos achats en sans contact  de manière fiable et sécurisée et de réaliser des virements par SMS, qu’ils soient clients Orange Bank ou non. 

Orange Bank : Tellement simple, tellement mobile…

Parce que ce qui compte pour vous compte aussi pour nous, Orange Bank place l’innovation au cœur de son offre et vous propose une App mobile qui regroupe toutes les fonctionnalités bancaires utiles au quotidien. Une App pensée pour répondre à vos besoins, élue meilleure application bancaire par plus de 92% de ses utilisateurs (Trophée de la Banque Moneyvox 2022).

Si vous êtes de ceux qui cherchent une banque avec laquelle avancer, rejoignez Orange Bank !

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).