15 décembre 2021

Qu’est-ce que l’inflation ?

Avez-vous noté les fluctuations du prix de votre baguette ou de votre facture d’électricité d’une année sur l’autre ? S’agit-il d’une simple variation ponctuelle des prix ou d’une inflation ? Que se cache-t-il derrière ce terme qui fait régulièrement les gros titres de notre actualité économique ? Décryptage de ce phénomène de hausse globale et persistante des prix.

causes et conséquences inflation

Définition de l’inflation

Pour employer le terme d’inflation, la hausse des prix doit concerner les biens et les services (B&S) dans leur globalité et être observée sur plus de trois trimestres consécutifs. Si, et seulement si ces critères sont réunis, alors le terme d’inflation peut être employé. L’inflation se traduit inévitablement par une baisse de la valeur de la monnaie. Autrement dit, pour acheter un même produit, vous devrez désormais débourser plus. 

L’inflation perçue par les consommateurs est souvent plus importante que l’inflation réelle. Cela s’explique de différentes manières. Par exemple, on prête toujours plus attention à la hausse qu’à la baisse des prix. Il nous arrive également d’assimiler une augmentation de prix à de l’inflation, or, parfois, cela s’explique par une amélioration de la qualité d’un bien ou d’un service. Pensez aux progrès réalisés dans l’industrie automobile par exemple ! 

Calcul de la hausse globale des prix

Au niveau de l’Union européenne, le taux d’inflation est mesuré par l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH). Tous les pays membres se sont mis d’accord sur la méthodologie adoptée, ce qui permet de comparer les données d’un pays à l’autre. Bon nombre des décisions de la Banque centrale européenne reposent sur cet indice, l’objectif étant de maintenir son taux autour de 2 %.

Le calcul de l’inflation se base sur le prix des biens d’usage courant et des services consommés régulièrement. Un ménage ne consommant pas forcément les mêmes biens et services que son voisin, l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) commence par lister un nombre de B&S représentatifs en calculant une moyenne sur l’ensemble du territoire français. Un coefficient est ensuite attribué à chacun des éléments retenus afin d’en pondérer le poids dans le calcul final. La pondération de l’électricité sera bien supérieure à celle du sucre et sa variation impactera donc bien plus l’IPCH. Il suffira ensuite de comparer le panier moyen du mois de l’année en cours avec celui de l’année précédente à la même époque.

Les causes de l’inflation

Quels sont les facteurs qui influent sur les prix et les font augmenter dans la durée ?

Inflation par la demande

Selon les économistes de l’école keynésienne, l’inflation s’explique par un déséquilibre entre offre et demande. Lorsque la demande excède l’offre de B&S, les prix augmentent mécaniquement afin de retrouver cet équilibre. C’est cette rareté qui entraîne la hausse des prix.

Inflation par la masse monétaire

Il est possible d’expliquer l’inflation en s’intéressant à la masse monétaire. Si cette dernière est augmentée de manière excessive, alors la monnaie créée excède la richesse réelle d’un pays. La monnaie perd de la valeur et les prix augmentent pour compenser cette dépréciation.

Inflation par les coûts

Une hausse généralisée et persistante des prix peut se justifier par une augmentation du coût de fabrication d’un bien ou parce que les produits qui le composent sont de plus en plus chers.

L’augmentation du coût de fabrication provient souvent d’une hausse des salaires, qui se répercute sur le prix des B&S. Le consommateur ressentira également la hausse du prix des matières premières au moment de son achat. 

Inflation structurelle

Certaines mutations structurelles au sein de l’économie peuvent favoriser l’inflation. C’est le cas d’une situation de monopole caractérisée par une absence de concurrence, par exemple.

D’autres raisons, purement psychologiques, pourraient aussi expliquer ce phénomène Imaginez qu’une entreprise vendant de la farine anticipe de très mauvaises récoltes de blé. Elle augmentera donc les prix de sa marchandise pour compenser la potentielle perte à venir.

Les conséquences de ce phénomène économique

L’inflation frappe l’économie dans son ensemble, des ménages aux entreprises en passant par les administrations publiques. Celle-ci est particulièrement mal accueillie par les épargnants qui constatent une dépréciation de la valeur de l’argent amassé sur leur compte. Toute personne ayant un revenu fixe voit également l’inflation d’un mauvais œil. Alors que les prix grimpent, les salaires ne sont pas forcément revus à la hausse. Les employés sont donc forcément perdants et voient leur pouvoir d’achat baisser.

L’inflation pénalise également le commerce extérieur. Les prix des marchandises du pays en proie à l’inflation étant plus élevés, les autres nations seront forcément plus réticentes à les importer.

Ce phénomène entraîne aussi la hausse des taux d’intérêt, décourageant les ménages à solliciter des crédits à la consommation.

Mais l’inflation a également certains avantages puisque toute personne morale ou physique ayant contracté un emprunt verra sa dette s’alléger. Les entreprises pourront également apprécier une hausse de leur chiffre d'affaires. 

Orange Bank : Tellement simple, tellement mobile…

Parce que ce qui compte pour vous compte aussi pour nous, Orange Bank place l’innovation au cœur de son offre et vous propose une App mobile qui regroupe toutes les fonctionnalités bancaires utiles au quotidien. Une App pensée pour répondre à vos besoins, élue meilleure application bancaire par plus de 92% de ses utilisateurs (Trophée de la Banque Moneyvox 2022).

Si vous êtes de ceux qui cherchent une banque avec laquelle avancer, rejoignez Orange Bank !

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).