17 décembre 2021

Prêt relais : comment ça marche ?

Vous avez trouvé la maison de vos rêves, mais n’avez pas encore vendu votre appartement actuel ? Problème : cette dernière opération est indispensable pour financer votre achat. Il existe une solution limitée dans le temps mais très efficace : le prêt relais. Comment ça fonctionne ? Quelles conditions respecter ?

Une personne dont ne voit que les mains, dessine le plan d'une maison, une calculatrice, un ordinateur et des documents sont disposé autour

Prêt relais : définition

Le prêt relais est un type de crédit immobilier permettant de compenser un décalage de trésorerie dans le cadre d’une opération de rachat après une vente d’appartement ou de maison. Il vous permet de finaliser l’acquisition d’un nouveau logement avant même d’avoir vendu votre domicile actuel. Grâce à cette opération, vous pouvez réduire l’enveloppe, si nécessaire, de votre nouveau financement sur le plus long terme en cas de crédit immobilier adossé.

Un prêt relais fonctionne donc sur le principe du remboursement différé. Pendant toute sa durée, vous ne remboursez que les intérêts sur la somme versée et la prime d’assurance, et vous ne soldez le capital qu’une fois le bien vendu.

Vous comptez vendre votre logement actuel pour un montant permettant de couvrir 100 % du prix de votre nouvelle maison ou de votre nouvel appartement ? On parle alors de « prêt relais sec », puisqu’il n’y a pas de crédit immobilier à long terme associé. Il consiste alors uniquement en une avance de trésorerie.

Les caractéristiques d’un prêt relais

En France, les prêts relais sont encadrés. En pratique, ils répondent aux caractéristiques suivantes :

  • une durée limitée, courte, comprise entre 12 et 24 mois ;
  • un montant correspondant à la valeur théorique du bien proposé à la vente, minorée (à hauteur de 70 % en principe) pour réduire les risques pris par la banque ;
  • une visite d’expert pour faire estimer le bien immobilier cédé ;
  • une affectation obligatoire du produit de la vente au remboursement du prêt relais ;
  • une garantie prise sur le nouveau logement (hypothèque, caution d’un organisme spécialisé, privilège de prêteur de deniers…).

Notez, cependant, que les banques disposent de plusieurs leviers pour adapter les prêts relais qu’elles proposent. Elles peuvent ainsi, pour les foyers les plus modestes, ne demander que le versement de la prime d’assurance, ou mettre en place des « paliers » de remboursement. Vous pouvez vous voir accorder quelques mois de non-remboursement des intérêts, puis des intérêts de plus en plus importants jusqu’à la fin du contrat, par exemple.

Comment obtenir un prêt relais ?

Pour obtenir un prêt relais, il convient de s’adresser directement à sa banque, en lui exposant son projet immobilier. Elle étudiera ainsi le dossier dans son ensemble, comme pour un emprunt classique, mais en intégrant la valeur du bien proposé à la vente. Elle s’intéressera aussi aux garanties proposées : des revenus stables et/ou conséquents, des comptes qui fonctionnent sans découvert, une bonne capacité d’épargne, un faible endettement, une différence raisonnable entre la valeur du bien cédé et celle du logement acheté, etc.

Le prêt relais après deux ans

Reste une question : que devient un prêt relais si l’on ne parvient pas à vendre son bien pendant la durée prévue ? Les choses se compliquent, mais la situation n’est pas inextricable pour autant.

Dans ce cas, la banque va demander le remboursement du capital prêté. Mais elle se réserve la possibilité de transformer le prêt relais en un crédit immobilier « classique », sur le long terme. Certes, cela peut considérablement augmenter les charges qui pèsent sur un foyer. Il existe néanmoins quelques solutions à mettre en œuvre tout au long du crédit relais :

  • agir (à la baisse, évidemment) sur le prix du bien en vente, plusieurs mois avant la fin du contrat, afin de motiver de nouveaux acheteurs potentiels ;
  • effectuer quelques travaux pour le mettre en valeur et mieux justifier le prix demandé ;
  • envisager de le proposer à la location pour compenser l’augmentation du crédit immobilier qui finance le nouveau logement.

Dans tous les cas, si vous constatez que votre bien immobilier n’est pas vendu rapidement après l’obtention d’un prêt relais, il est recommandé d’agir vite. Il vous faudra évoquer le sujet avec votre banque avant qu’elle ne vous contacte pour vous demander de lui rembourser la totalité des sommes prêtées.

Chez Orange Bank…

Orange Bank vous propose des taux avantageux pour financer vos projets, qu’il s’agisse de l’achat d’une voiture ou de travaux dans votre logement, par exemple. Comment ça marche ? C’est très simple : dès réception de votre demande, nous vous indiquons si nous pouvons accompagner votre projet. Lorsque le prêt est accordé, vous pouvez utiliser vos fonds quand vous le voulez, sous 6 mois. Et comme Orange Bank pense à tout, nous avons même prévu les imprévus ! Si vos projets évoluent, vous pouvez modifier le montant du prêt à tout moment et même l’annuler sans frais tant que les fonds n’ont pas été utilisés.

Travaux, véhicule, voyages, financez vos projets au meilleur taux

Besoin de financement pour réussir vos projets personnels ? Rénover votre logement ou trouver votre prochain véhicule ? Ne cherchez pas plus loin. Avec le Prêt Personnel Orange Bank vous bénéficiez d’un prêt agile avec une gestion facile. Réponse de principe immédiate, modification du montant sans frais, annulation gratuite, c’est tellement simple. Le tout à un taux parmi les plus attractifs du marché.

Orange Bank, banque tellement simple, tellement mobile.

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).