19 juin 2021

Peut-on transmettre un RIB sans danger ?

En France, l’ouverture d’un compte en banque vous donne immédiatement accès à un relevé d’identité bancaire, plus généralement appelé un RIB. Ce petit document contient toutes vos coordonnées bancaires et vous permet de réaliser ou de recevoir des virements. Mais l’envoyer à quelqu’un représente-t-il un risque ? Par exemple, une personne peut-elle débiter votre compte ? Informations contenues, fonctionnement, risques, précautions : le point complet sur le RIB, pour savoir si vous pouvez le transmettre sans danger.

Adolescent envoie un RIB depuis une tablette

Qu’est-ce qu’un RIB ?

Un RIB, ou relevé d’identité bancaire, permet de vérifier l’identité du titulaire d’un compte en banque. Transmettre un RIB facilite les virements bancaires sur votre compte, pour percevoir votre salaire, des allocations ou des remboursements de frais de santé, par exemple. Mais il permet aussi, grâce aux prélèvements automatiques, de régler certains services : votre abonnement Internet, vos factures d’électricité ou même votre loyer.

Le RIB comporte toutes vos coordonnées bancaires. Sur ce relevé, on retrouve plusieurs informations :

  • le nom, prénom et l’adresse du titulaire du compte ;
  • la domiciliation bancaire du compte – le nom de la banque et la ville où elle se situe ;
  • le code banque – composé de 5 chiffres, il permet de différencier les établissements bancaires entre eux ;
  • le code guichet – composé de 5 chiffres, il désigne l’agence à laquelle le titulaire du compte est rattaché ;
  • le numéro de compte ;
  • la clé RIB – deux chiffres qui permettent de vérifier la validité du compte ;
  • l’IBAN – pour International Bank Account Number, littéralement « numéro de compte bancaire international », une sorte la plaque d’immatriculation unique de votre compte, composée de 27 caractères ;
  • le BIC : pour Bank Identifier Code. Composé de 8 ou 11 caractères, c’est le code d’identification international de votre banque.

Donner son RIB : quels sont les risques ?

Il est possible de transmettre son RIB sans danger, ou presque. Soyez rassurés : les risques liés à la détention d’un relevé d’identité bancaire sont minimes. Si quelqu’un venait à être en possession de votre RIB, il n’aurait pas la possibilité de débiter votre compte bancaire. Ou alors, il faudrait que vous lui signiez une autorisation de prélèvement SEPA, en version papier ou électronique. En réalité, en ne détenant que votre RIB, la personne pourrait uniquement créditer votre compte.

Malheureusement, le « risque zéro » n’existe pas. Lors des très rares cas de fraudes au relevé d’identité bancaire, les faussaires ont pu falsifier un titre interbancaire de paiement (TIP) en y inscrivant les coordonnées bancaires présentes sur le RIB, et en imitant frauduleusement la signature du titulaire du compte. Les cas sont minimes car une telle méthode demande des connaissances et des moyens importants.

Si vous êtes victime d’une escroquerie et que vous n’avez pas accordé de mandat de prélèvement, prévenez votre banque le plus rapidement possible. Vous disposez de 13 mois pour contester une opération frauduleuse. Mais le plus tôt est le mieux. Dans ce cas de figure, vous pourrez en principe vous faire rembourser les sommes débitées frauduleusement. 

RIB comment éviter les risques ?

Transmettre un RIB sans danger reste très simple, mais on n’est jamais trop prudent. Mieux vaut rester vigilant quand il s’agit d’utiliser ses coordonnées bancaires pour éviter toute mauvaise surprise.

Perdre un document administratif ou bancaire est vite arrivé, surtout un RIB, compte tenu de sa petite taille. C’est par exemple fréquent lors des déménagements. Pour limiter le risque de perte et de vol, essayez de conserver tous les documents dans un lieu sûr, connu de vous seul.

En cas de paiement en ligne, assurez-vous que l’URL du site débute par « https » et que les transactions réalisées sur le site sont sécurisées avec le protocole de sécurité « 3D Secure ». Ces protocoles vous offrent des garanties pour utiliser vos données personnelles et bancaires en toute sécurité.

Pour rester sur Internet, soyez également vigilants à tout ce qui concerne le phénomène du phishing. Il s’agit de tous ces mails étranges qui vous demandent de l’argent : un proche soi-disant bloqué à l’étranger ou une entreprise qui réclame le règlement d’une facture impayée. En cas de doute, ne communiquez surtout pas vos données bancaires et contactez directement la structure en question qui vous confirmera, ou non, l’envoi d’un mail.

Enfin, pensez à consulter régulièrement votre compte en banque. Vous repérerez plus facilement toutes les transactions anormales et vous pourrez agir plus rapidement en cas de fraude.

Chez Orange Bank …

Chez Orange Bank, vous avez accès à votre RIB très rapidement. Si vous avez déjà un compte bancaire ouvert, rendez-vous sur le menu Accueil de votre App. Cliquez sur « … » en haut de l’écran et sélectionnez « RIB ». Voilà, c’est fait ! Vous avez accès à votre relevé d’identité bancaire en quelques clics. Mieux, si besoin, vous pouvez même recevoir le document par SMS ou par mail. Chez Orange Bank, accéder à son RIB, c’est simple et rapide.

Orange Bank : Tellement simple, tellement mobile…

Parce que ce qui compte pour vous compte aussi pour nous, Orange Bank place l’innovation au cœur de son offre et vous propose une App mobile qui regroupe toutes les fonctionnalités bancaires utiles au quotidien. Une App pensée pour répondre à vos besoins, élue meilleure application bancaire par plus de 92% de ses utilisateurs (Trophée de la Banque Moneyvox 2022).

Si vous êtes de ceux qui cherchent une banque avec laquelle avancer, rejoignez Orange Bank !

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).

Voir conditions