15 octobre 2021

Comment calcule-t-on le pouvoir d’achat ?

Le calcul du pouvoir d’achat s’appuie sur une comparaison entre le salaire des Français et l’évolution des prix. Il est déterminé par l’Insee et donne un aperçu de la conjoncture économique du pays. Quels facteurs influent sur le pouvoir d’achat ? Peut-on le calculer soi-même ? Orange Bank vous répond !

Cinq petits sacs en papier, de différentes couleurs, et arborant un pictogramme de chariot de supermarché sont disposés sur le clavier d'un ordinateur

Qu’est-ce que le pouvoir d’achat ?

Le pouvoir d’achat est une statistique calculée selon le salaire des ménages et leurs dépenses. Sa valeur fluctue en fonction de la situation économique actuelle.

Définition du pouvoir d’achat

D’après l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques, le pouvoir d’achat correspond à la quantité de biens et de services que les ménages peuvent acquérir avec une unité de salaire. Cette donnée évolue en fonction des prix, en tenant compte de l’inflation, et du montant du salaire moyen.

Une valeur fluctuante

Le pouvoir d’achat est une donnée en constante évolution. Il diminue si les prix grimpent, mais que les salaires restent constants. À l’inverse, il augmente si les prix baissent et que les salaires s’accroissent. Les prix n’incluent pas les emprunts et autres crédits à  la consommation. Ils se définissent plutôt comme les dépenses moyennes des ménages et leurs charges plus constantes, telles que les loyers et les abonnements à l’électricité, par exemple.

À titre d’illustration, un dossier de l’Insee indique que le pouvoir d’achat des Français devrait augmenter de 1,8 % dès la fin de l’année 2021. Cette donnée s’explique par un rebond de l’économie de près de 6 %. Ainsi donc, les salaires ont augmenté après la période de crise sanitaire grâce à une reprise plus active de l’emploi. Les prix, quant à eux, sont restés stables.

Le calcul du pouvoir d’achat

Le pouvoir d’achat est mesuré grâce à un indicateur simple. Toutefois, pour en avoir une idée plus précise, des indicateurs plus complexes entrent également en ligne de compte.

L’indicateur simple

Le calcul du pouvoir d’achat vise à déterminer ce que les ménages peuvent, en moyenne, consommer ou économiser avec leurs salaires. En d’autres termes, il compare l’évolution des prix et des revenus. Ce calcul est effectué par l’Insee qui, pour effectuer une mesure des revenus, observe ce que perçoivent les ménages : salaires, revenus des indépendants et/ou du patrimoine, mais également prestations sociales, comme le chômage ou les allocations familiales. De cette première mesure sont déduits les différents impôts et cotisations sociales.

L’évolution des prix, dite « inflation », quant à elle, est déterminée selon un panier moyen de produits plus ou moins important, en fonction des habitudes de consommation des Français. L’Insee compare ensuite cette donnée aux revenus estimés des ménages et en déduit une estimation du pouvoir d’achat. C’est ce que l’on nomme l’indicateur simple.

Les autres indicateurs

Le calcul du pouvoir d’achat s’appuie aussi sur des données plus complexes, qui donnent une meilleure appréciation de la conjoncture économique. Ainsi, l’unité de consommation prend en compte les modes de vie en commun, car ceux-ci réduisent les coûts. En effet, les personnes vivant sous le même toit mutualisent leurs dépenses. Les statisticiens définissent donc des unités de consommation (UC) : dans un foyer, le premier adulte correspond à une UC, les autres adultes à 0,5 UC et les enfants à 0,3 UC.

Il existe également le pouvoir d’achat arbitrable. Il prend en considération deux données bien spécifiques, qui sont des pôles de dépenses importants pour les ménages :

  • les dépenses contraintes, comme le loyer, l’électricité ou le gaz. On ne peut s’y soustraire et celles-ci augmentent ;
  • les dépenses pré-engagées qui désignent les abonnements à long terme, comme Internet, le téléphone ou les frais bancaires. Ces dépenses ont doublé en 50 ans et prennent une importance grandissante.

Ainsi, le pouvoir d’achat arbitrable permet de mieux rendre compte du ressenti réel des Français, qui s’oriente plutôt vers une perte de leur pouvoir d’achat.

Par ailleurs, l’Insee met gratuitement à disposition sur son site un simulateur d’indice des prix personnalisé, si l’on souhaite prendre conscience de son propre pouvoir d’achat par soi-même.

Orange Bank : Tellement simple, tellement mobile…

Parce que ce qui compte pour vous compte aussi pour nous, Orange Bank place l’innovation au cœur de son offre et vous propose une App mobile qui regroupe toutes les fonctionnalités bancaires utiles au quotidien. Une App pensée pour répondre à vos besoins, élue meilleure application bancaire par plus de 92% de ses utilisateurs (Trophée de la Banque Moneyvox 2022).

Si vous êtes de ceux qui cherchent une banque avec laquelle avancer, rejoignez Orange Bank !

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).