21 février 2022

Choisir le meilleur placement financier pour épargner davantage

Pour effectuer un placement financier rentable et le moins risqué possible, il est recommandé de déterminer au préalable ses objectifs en matière d’épargne. Vous pourrez ainsi fixer un horizon de placement à court, moyen ou long terme. Voici nos conseils pour choisir le meilleur placement financier en fonction de vos envies et de vos besoins.

Une illustration représentant un homme et une femme joignant chacun le pouce et l'index pour faire le signe OK

Déterminer vos besoins pour un placement financier sans risques

Pour limiter la prise de risques, il vaut mieux réfléchir aux causes qui vous amènent à envisager un placement financier. Est-ce par simple précaution ? Ou dans l’optique de financer un projet bien précis ? Déterminer votre objectif peut vous aider à définir votre horizon de placement – court, moyen ou long terme – et ainsi vous éviter certaines erreurs.

L’épargne de précaution

Cette épargne doit pouvoir répondre à un besoin immédiat, notamment en cas d’imprévus. Il s’agit de conserver une somme minimale pour pouvoir financer d'éventuelles réparations sur votre voiture, régler des frais vétérinaires, remplacer un appareil électroménager, etc.

Pour constituer ce pécule, commencez par définir un montant à atteindre à court terme (moins de 3 ans) et épargnez en ce sens. La constitution d’une épargne de précaution doit comporter le moins de placements à risques possible. Car perdre de l’argent sur cette mise irait à l’encontre de votre objectif. Une fois le montant prédéfini acquis, vous pourrez réfléchir à financer vos projets à moyen (3 à 10 ans) ou long terme (plus de 10 ans).

La préparation d’un projet

Vous souhaitez rassembler un capital pour acheter un bien immobilier, financer les études de vos enfants ou transmettre votre patrimoine ? Dans ce cas, il vous faut bloquer une partie de votre épargne sur plusieurs années pour faire fructifier votre argent et mener à bien votre projet.

Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer des placements financiers plus risqués - tant que vous n’engagez pas votre épargne de précaution. Pour ce faire, déterminez un montant que vous pourriez perdre sans conséquences trop lourdes et ne réalisez jamais aucun placement excédant cette somme. Cependant, il existe aussi des placements financiers tout à fait rentables et assez peu risqués.

Quel placement financier choisir selon ma situation ?

Vous avez déterminé vos objectifs et votre horizon de placement ? Vous n’avez plus qu’à vous informer sur les différents placements financiers possibles, puis à faire votre choix en fonction de votre projet et des risques que vous pouvez raisonnablement vous permettre de prendre.

Les placements financiers à court terme

Menés sur moins de trois ans, les placements financiers à court terme sont rapidement rentables et comportent peu de risques.

Les produits structurés, par exemple, ressemblent à des placements traditionnels (indice boursier, taux, matière première, actions, etc.). En revanche, ils bénéficient d’un rendement supérieur aux fonds en euros et d’une plus grande sécurité. En effet, au bout d’un an, vous jouissez d’un mécanisme de remboursement anticipé si la performance du produit est nulle ou positive.

Encore plus sécurisés, les Comptes à terme (CAT) vous permettent de placer un montant pour une durée déterminée sur un compte épargne, selon un taux d’intérêt connu à l’avance, afin que votre banque puisse faire fructifier la somme. Si votre horizon de placement s’étend sur un an ou moins, le certificat de dépôt, titre de créance accessible dès 150 000€ et valable entre un jour et un an, peut également vous permettre de faire fructifier votre argent rapidement.

Les placements financiers à moyen terme

Déterminé entre 3 et 10 ans, le placement financier à moyen terme autorise à prendre un minimum de risques, pour un plus grand rendement.

Avec l’appui d’un conseiller financier pour vous aiguiller en toute sécurité, vous pouvez vous diriger vers les Sociétés d'investissement à capital variable (Sicav) ou vers les Fonds commun de placement (FCP). Ces deux appellations regroupent les actions en bourse, les obligations, les fonds patrimoniaux et les portefeuilles diversifiés.

Par ailleurs, il est également possible d’investir dans l’immobilier par le biais d’un Fonds professionnel spécialisé (FPS). Vous pourrez ainsi accéder à des sociétés ou à des projets non cotés sur le marché boursier.

Les placements financiers à long terme

Pour un placement financier envisagé sur plus de dix ans, on recommande des véhicules financiers, autrement dit, des sociétés qui assurent la gestion des placements et permettent la mutualisation des risques.

Vous pouvez ainsi acquérir des parts dans une Société civile de placement immobilier (SCPI), qui gère des parcs immobiliers composés de bureaux, commerces, écoles, etc. Vous recevrez ainsi chaque année une rémunération en dividendes, calculées à hauteur de la somme investie et revalorisées tous les 3 à 4 ans selon l’évolution du marché. 

Similaire, le Fonds d’investissement de proximité (FIP) a pour objectif de financer des petites et moyennes entreprises issues du tissu économique local. En s’engageant à y placer son argent pendant au moins cinq ans, l’investisseur bénéficie d’avantages fiscaux.

Autre pari sur l’avenir, les Fonds de placement dans l’innovation (FCPI) sont, eux, constitués à 40 % maximum de placements traditionnels (actions, obligations, Sicav, etc.) et à 60 % minimum de produits immobiliers ou de parts dans des sociétés dites « innovantes ».

Plus risqués, les Fonds communs de placement à risque (FCPR) vous permettent d’investir dans des titres non cotés. Là encore, ce placement financier vous donne droit à des avantages fiscaux en contrepartie, à condition de vous engager à y maintenir vos fonds pendant au moins cinq ans.

Enfin, si vous n’êtes pas pressé par le temps et que vous ne recherchez pas la rentabilité à tout prix, vous pouvez vous tourner vers des placements financiers plus atypiques, simplement parce qu’ils vous tiennent à cœur et que vous souhaitez soutenir leur secteur. Il peut s’agir de vignobles, de bitcoins, de forêts ou même d’art.

Chez Orange Bank…

Nous vous permettons d’épargner facilement et rapidement. En effet, la création d’un livret Orange Bank n’impose aucun frais de souscription, ni de frais de gestion. Sans limite de plafond ou de dépôt, ce livret est idéal pour vous lancer dans l’épargne. Vous pouvez y déposer l’argent de vos différents placements en toute sécurité, les yeux fermés ! Vous pouvez même, quel que soit l’imprévu, effectuer des paiements et des retraits gratuits partout dans le monde, grâce à la carte Premium.

Épargnez simplement et gratuitement avec le Livret Orange Bank

Commencer à épargner c’est faire le premier pas pour réussir ses projets. On veut que ça soit facile et sans mauvaises surprises. C’est pour ça qu’on a créé un compte sur Livret tellement simple à utiliser et gratuit. Faites vos versements et retraits depuis votre App en quelques clics. Bénéficiez d’un taux compétitif à 0,20 %, toute l’année, avec zéro frais de souscription et zéro frais de gestion.

Orange Bank, banque tellement simple, tellement mobile.

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).