07 janvier 2022

Quel est le rapport des ados à l'argent ?

Très dépensier ou, au contraire, plutôt économe ? Libre de parler d’argent ou frileux à l’idée d’aborder ce sujet sensible ? Les liens entre les ados et l’argent ne sont pas simples à appréhender, entre comportement financier, éducation parentale et réalité de la vie quotidienne. Le point sur le rapport des ados à l’argent et ce qui peut influencer leur comportement de futur adulte.

Une enfant, assise, tient une tablette et une carte bancaire, elle sourit

Parler d’argent en famille n’est pas un tabou

Selon le rapport Nov’Ado de février 2021, réalisé par le réseau Nova Child et Orange Bank, le rapport des ados à l’argent au sein de leur foyer semble plutôt simple. Dès que les jeunes sont en âge de comprendre les problématiques financières liées au budget et aux économies, parler d’argent en famille est loin d’être un tabou.

Une étude menée par Harris Interactive va d’ailleurs dans le même sens. Elle montre que plus de la moitié (48 %) des enfants âgés de 8 à 14 ans parlent souvent d’argent avec leurs parents. S’ils sont 44 % à le faire rarement, ils ne sont en revanche que 8 % à ne jamais aborder la question de l’argent avec leur père et leur mère. Un sujet également partagé avec leurs proches à l’école ou au collège, car un quart des jeunes affirment parler souvent d’argent avec leurs amis.

Aborder le sujet de l’argent en famille permet aux parents d’impliquer leurs enfants dans les dépenses quotidiennes et, plus généralement, dans la circulation de l’argent au sein du foyer. Les parents abordent ainsi des sujets comme le montant des courses ou des factures, mais aussi des dépenses plus ponctuelles comme les week-ends et les vacances. Une bonne prise de conscience pour des ados appelés à devenir rapidement autonomes financièrement.

Le rôle majeur des parents

Les parents occupent évidemment une place centrale dans l’éducation de leurs enfants. C’est aussi vrai pour le rapport qu’entretiennent les ados et l’argent. Comme expliqué ci-dessus, parler d’argent à la maison contribue à briser les tabous autour de ce sujet et de responsabiliser les jeunes petit à petit aux problématiques financières.

Selon le rapport Nov’Ado, les adolescents confirment l’importance du père et de la mère dans leur rapport à l’argent. Il s’agit principalement de les sensibiliser à l’importance d’économiser en vue de futures dépenses : financer des études, se payer une première voiture ou, un peu plus tard, s’acheter une maison ou un appartement. Autant d’étapes considérées comme inévitables pour beaucoup de jeunes, et sur lesquelles les parents peuvent s’appuyer pour illustrer leurs précieux conseils sur les économies.

Mais attention ! Les discours, c’est bien. Les actions concrètes, c’est mieux. Ce n’est pas parce que des parents tiennent des discours (importants) sur l’argent et les économies que cela aura un impact direct sur le comportement de leur enfant. Il apparaît que le comportement financier d’un jeune se manifeste dès la préadolescence.

Aussi, pour que les discours soient efficaces, ils doivent être suivis d’actes concrets. Un ado à qui les parents parlent de l’importance de mettre de l’argent de côté, mais qui obtient systématiquement de l’argent de poche lorsqu’il le demande, aura naturellement tendance à être plus dépensier. Et ce, en dépit des discours de mise en garde.

Les ados influencés par des situations qu’ils ont vécu

Si les parents et leur éducation peuvent influencer le rapport à l’argent de l’ado, ce n’est pourtant pas l’influence principale pour les jeunes. Encore une fois, les adolescents sont sensibles aux situations concrètes. Ainsi, ce n’est pas parce qu’un jeune sera élevé par des parents dépensiers qu’il va nécessairement le devenir une fois adulte.

En revanche, un ado qui a connu des « crises » au sein du foyer verra son comportement financier directement impacté. Par exemple, un enfant qui entendra fréquemment ses parents dire « On est dans le rouge ce mois-ci », et qui verra les conséquences financières de cette situation, sera plus enclin à adopter un comportement économe. Au-delà de l’éducation, ce sera pour lui un moyen d’échapper, une fois autonome, à des situations de stress liées à l’argent, et d’éviter toute forme de problème.

Le rapport Nov’Ado rapporte aussi que, d’une manière générale, le niveau de revenus d’un foyer ne va pas influencer un adolescent à adopter un profil dépensier ou, au contraire, économe. Toutefois, les jeunes issus de familles plus modestes auront davantage tendance à se montrer soucieux pour leur futur. De quoi les motiver à adopter un rapport prudent à l’argent.

Épargnez simplement et gratuitement avec le Livret Orange Bank

Commencer à épargner c’est faire le premier pas pour réussir ses projets. On veut que ça soit facile et sans mauvaises surprises. C’est pour ça qu’on a créé un compte sur Livret tellement simple à utiliser et gratuit. Faites vos versements et retraits depuis votre App en quelques clics. Bénéficiez d’un taux compétitif à 0,20 %, toute l’année, avec zéro frais de souscription et zéro frais de gestions.

Orange Bank, banque tellement simple, tellement mobile.

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).