19 mai 2021

L’argent et le couple : comment ne pas en faire un sujet ?

Parler d'argent dans le couple n'est pas toujours facile. A quel moment aborder la question : dès les premiers jours, lorsque l'on s'installe ensemble, à l'arrivée d'un enfant... ? Et comment s'organiser ? Tout dépend du rapport de chacun à l'argent et à la consommation.

Un couple assis sur un canapé, l'homme tient un smartphone

Etablir et gérer ensemble le budget du couple

Communiquer sur la situation financière de chacun et du foyer est salutaire pour le couple. Cela permet aux membres du couple de co-construire des projets (voyages, achat immobilier, enfants...) et de partager la responsabilité de leurs engagements financiers. Une gestion budgétaire sereine des finances du couple peut désamorcer les conflits latents.

Ceci est d'autant plus important lorsque les deux membres du couple ne contribuent pas de manière équivalente aux ressources du ménage. Selon une étude de 2014 de l'Insee, lorsque un homme et une femme sont en couple, la femme contribue en moyenne à 36 % des revenus du couple. Cet écart est lié notamment au travail à temps partiel effectué plus fréquemment par les femmes. Lorsque les deux membres du couple travaillent à temps plein, la femme contribue en moyenne pour 44 % aux revenus du couple.

Dépenser sans créer de conflit dans le couple

En 2020, 84 % des Français en couple « estiment que les dépenses qu'ils effectuent individuellement et pour leur plaisir personnel ne créent pas de conflit au sein du couple », selon une étude Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem. Toutefois, 29 % des hommes de moins de 35 ans (contre 16 % de l'ensemble) ont le sentiment que leurs dépenses personnelles créent des tensions au sein de leur couple.
 
Effectuer des dépenses importantes (mobilier, voiture, logement...) à deux peut même être une « source de joie », pour 77 % des Français en couple. C’est un peu moins vrai pour les couples de moins de deux ans qui ne sont que 62 % à préférer partager ces dépenses.

Question-clé pour le couple : comptes personnels ou compte joint ?

Quand on vit en couple, est-il préférable d'avoir chacun son compte bancaire ou de faire compte commun ? Il n'existe pas de bonne ou de mauvaise pratique. A chaque couple de trouver sa solution.

Tout mettre commun avec un seul compte joint

Pour gérer l'argent du ménage, le compte joint a la préférence d'une majorité de Français en couple. En 2020, ils sont 51 % (et même 63 % chez les couples mariés) à déclarer disposer uniquement d'un compte commun pour y verser l'intégralité de leurs revenus, selon l'étude Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem.

Disposer d'un seul compte commun facilite la gestion des finances du couple. Les revenus de l'un et de l'autre sont crédités sur ce compte. Les dépenses de toutes natures sont réglées avec ce compte, sans se tracasser pour savoir qui doit payer quoi.

Mais les dépenses personnelles peuvent être suivies, voire contrôlées, par le conjoint. Cette gestion commune du compte bancaire nécessite une grande confiance entre les membres du couple. Là encore, l'étude Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem rapporte que 50 % des couples concernés « s'estiment totalement libres de leurs dépenses. Seuls 8 % indiquent réellement surveiller de près les dépenses de leur conjoint ».

Choisir une mise en commun partielle, avec un compte joint et chacun un compte individuel

Opter pour une mise en commun partielle de ses revenus nécessite de disposer de trois comptes bancaires : un compte individuel pour chaque membre du couple et un compte joint. C'est l'organisation choisie par 18 % des couples en 2010 selon l'Insee

Le plus souvent, chaque conjoint perçoit ses revenus sur son compte individuel et règle ses dépenses personnelles avec celui-ci. Les dépenses considérées comme communes (loyer, factures d'énergie, impôts locaux, cotisations d'assurances, courses alimentaires...) sont débitées du compte joint. Le couple doit veiller à alimenter régulièrement le compte joint lorsqu'aucun des salaires n'est viré sur ce compte. 

Des comptes bancaires individuels, pour une séparation totale des revenus

Les couples qui privilégient une séparation totale de leurs revenus disposent uniquement de comptes bancaires individuels, sur lesquels chacun perçoit ses revenus (salaire, pension de retraite ou autre). Chaque conjoint conserve ainsi son autonomie, pour ses dépenses personnelles comme pour ses économies et son épargne.

Pour les dépenses communes au foyer, les règles sont propres à chaque couple : un seul règle toutes les dépenses communes, celui qui reçoit l'unique salaire du couple ou le salaire le plus élevé par exemple ; ou les dépenses sont réparties entre les deux : l'un règle les factures liées à l'habitation (loyer, assurance...) l'autre règle les dépenses de la vie quotidienne (courses...).

Il n'existe donc pas de règle générale en matière de gestion de l'argent du couple. Et même si 90 % des couples appliquent toujours la même organisation de leurs finances depuis le début de leur union, selon une étude de l’Insee, la place de l'argent dans le couple peut être amenée à évoluer tout comme évolue la relation entre les partenaires au fil du temps et des événements de la vie : l'arrivée d'un enfant, une rupture professionnelle choisie ou contrainte, le départ des enfants du foyer ou le départ à la retraite.

La Finance Pour Tous

Orange Bank : Tellement simple, tellement mobile…

Parce que ce qui compte pour vous compte aussi pour nous, Orange Bank place l’innovation au cœur de son offre et vous propose une App mobile qui regroupe toutes les fonctionnalités bancaires utiles au quotidien. Une App pensée pour répondre à vos besoins, élue meilleure application bancaire par plus de 92% de ses utilisateurs (Trophée de la Banque Moneyvox 2022).

Si vous êtes de ceux qui cherchent une banque avec laquelle avancer, rejoignez Orange Bank !

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).