23 juin 2021

Comment réduire ses frais bancaires ?

Chaque année, ce sont plusieurs dizaines, voire centaines, d’euros qui sont déboursés par les Français pour des services en tous genres liés à leurs banques. Mais ces sommes peuvent être considérablement réduites en étant vigilant et adoptant des réflexes simples. Gestions du budget, comparaison, suppression des options inutiles : retrouvez nos cinq conseils pour réduire vos frais bancaires efficacement.

Une femme, de face, sourit, elle a le pouce levé et est appuyée sur le dossier d'un canapé.

Identifier les différents frais bancaires

Avant de voir comment réduire ses frais bancaires, il est important de pouvoir les identifier. D’autant que toutes ces sommes peuvent être de natures différentes. Ainsi, les frais bancaires peuvent se diviser en plusieurs sortes :

  • Les frais de tenue de compte : gratuits dans certains établissements bancaires, ils peuvent atteindre plusieurs dizaines d’euros dans d’autres.
  • La cotisation annuelle de votre carte bancaire. 
  • Les frais de retrait. 
  • Les intérêts débiteurs : plus communément appelés les agios, ces sommes sont des intérêts payés sur le montant de votre découvert. 
  • Les prestations de services (voir ci-dessous). 
  • Les frais pour incidents de paiement : les commissions d’intervention, prélevées pour chaque opération sur un compte à découvert. 
  • Les frais de chèques sans provision. 
  • Les assurances : perte de carte bancaire, perte de clés, crédit, etc. 
  • Les dépenses réalisées à l’étranger, hors de la zone Euro.

Maitriser son budget

L’astuce peut paraître simple mais elle est pourtant efficace : réduire ses frais bancaires passe par une bonne gestion de son budget mensuel. Maîtriser vos dépenses permettra d’éviter de terminer vos fins de mois dans le rouge et de devoir régler des agios voire des commissions d’intervention.

Pour vous aider dans cette démarche, il existe des méthodes très simples : constituez-vous un planning avec vos dépenses obligatoires – loyer, courses, factures – et les facultatives, comme le shopping ou les sorties au cinéma ou au restaurant. Avoir une vision globale vous aidera à gérer au mieux votre budget. N’hésitez pas à consulter régulièrement vos comptes pour éviter toute mauvaise surprise et pouvoir ajuster vos dépenses au fil du mois.

Comparer les banques

L’un des moyens les plus efficaces pour réduire ses frais bancaires reste de comparer les différents établissements et, plus précisément, les tarifs appliqués dans chacun d’eux. Pour vous aider dans cette démarche, le Ministère des finances et des comptes publics met à votre disposition un comparateur public et gratuit des tarifs en vigueur dans chaque base. Ce site se base sur les différentes brochures tarifaires de chaque établissement.

En vous appuyant sur ces éléments, et sur d’éventuelles promotions proposées pour les nouveaux clients, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour trouver la banque qui propose les prestations les plus intéressantes pour votre situation personnelle. De même, soyez vigilant : chaque année, des révisions tarifaires sont effectuées. Cela peut être une bonne occasion de comparer les différentes offres. 

Ne conserver que les services utiles

Autre moyen de grandement réduire vos frais bancaires : vous séparer des services et prestations qui vous sont inutiles. Carte bancaire très haut de gamme, alertes SMS, autorisation de découvert, assurance moyens de paiement, abonnement au magazine de la banque… Autant d’options qui peuvent vous être facturées parfois au sein de « packages ». Et payer des services que vous n’utilisez jamais peut facilement doubler le montant des frais bancaires.

Aussi, il est primordial de lister ce qui vous est facturé chaque mois ou année et, en parallèle, ce dont vous avez réellement besoin. Inutile de payer une autorisation de découvert si vous n’êtes jamais dans le rouge ou une carte internationale si vous ne voyagez jamais. Débarrassez-vous de toutes les options inutiles et ne conservez que ce qui a réellement un intérêt pour vous au quotidien. Les économies se feront rapidement ressentir.

Opter pour une banque en ligne

Pour réduire vos frais bancaires, tournez-vous vers une banque qui ne propose aucun frais, ou très peu. C’est le cas des banques en ligne qui proposent des tarifs nettement inférieurs aux établissements bancaires traditionnels.

Par exemple, dans les banques « classiques », un forfait annuel peut rapidement atteindre près d’une quarantaine d’euros pour la détention d’une carte bancaire. Une grande majorité des banques en ligne proposent des cartes gratuites, parfois même à vie. Idem pour la gestion de vos opérations qui se retrouvent facilitées, y compris le soir ou le week-end, la plupart du temps sans frais ou à faible coût. Veillez simplement à respecter les conditions nécessaires pour bénéficier de tous ces avantages.

Chez Orange Bank…

Découvrez les tarifs Orange Bank et tous les avantages disponibles gratuitement. Pour 0 €, vous avez notamment accès à la carte Visa Orange Bank, à un livret pour épargner, au paiement mobile, ou encore à une assurance perte et vol de vos moyens de paiement. Découvrez toutes nos offres et conditions tarifaires simples et transparentes. 

Orange Bank : Tellement simple, tellement mobile…

Parce que ce qui compte pour vous compte aussi pour nous, Orange Bank place l’innovation au cœur de son offre et vous propose une App mobile qui regroupe toutes les fonctionnalités bancaires utiles au quotidien. Une App pensée pour répondre à vos besoins, élue meilleure application bancaire par plus de 92 % de ses utilisateurs (Trophée de la Banque Moneyvox 2022).

Si vous êtes de ceux qui cherchent une banque avec laquelle avancer, rejoignez Orange Bank !

Orange Bank - SA au capital de 924 775 712€ - 67 rue Robespierre - 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07 006 369 (www.orias.fr).

Voir conditions