Aller au contenu

Offre de bienvenue !

Jusqu'à 80€ offerts, soit 50€ + 30€ avec une carte Premium ou un Pack Premium
jusqu'à
80

Offre de bienvenue !

Jusqu'à 80€ offerts, soit 50€ + 30€ avec une carte Premium ou un Pack Premium

Confinement et cadeaux de Noël, l’occasion de repenser son rapport à l’argent ?

Cette année, pandémie oblige, les fêtes de fin d’année sont quelque peu perturbées, laissant de côté les flâneries le long des marchés de Noël et les grandes embrassades au pied du sapin. Les cadeaux de Noël, eux, font bel et bien partie des festivités… mais de manière différente. Quel est l’impact du confinement sur les achats des cadeaux de Noël ? Comment gérer cette période avec les enfants ? Quelques conseils pour un Noël serein sans se ruiner.

Prévoir moins de cadeaux au pied du sapin… et alors ?


Plus de la moitié des Français (53 %) comptent acheter moins de cadeaux de Noël que les années précédentes, selon un sondage OpinionWay pour Proximis intitulé « Les Français et les cadeaux de Noël en période de confinement » . 
En cause : le contexte économique particulier de cette année 2020, mais aussi le risque de contamination par la Covid-19, qui contraint bon nombre de citoyens à éviter les grands repas traditionnels en famille, comme recommandé par les autorités sanitaires.


Mais en tant que parents, comment fait-on ? Comment expliquer aux enfants que cette année les cadeaux de Noël seront peut-être moins nombreux ? Selon la pédopsychiatre Béatrice Copper-Royer, inutile de demander à vos enfants de raccourcir leur liste au Père Noël : prenez plutôt le temps de leur expliquer qu’il s’agit avant tout d’une liste de « souhaits » et qu’ils ne pourront pas tout avoir. « D’autant que ça aménage une part de surprise, (…) sinon il n’y a plus du tout de magie », poursuit la spécialiste, interrogée par LCI.

Pour les plus petits, la thérapeute propose de dire que c’est le Père Noël qui choisit les cadeaux dans la liste. Quant aux plus grands, ce Noël particulier est l’occasion de leur expliquer quelques notions financières : l’impossibilité de tout avoir et la nécessité, parfois, de faire des choix. De même que l’importance de se concentrer sur l’essentiel, de délaisser le superflu, d’apprendre à recevoir mais aussi à offrir.

Malgré tout, nos enfants ne seront pas en reste cette année. D’après une étude du label Approuvé par les familles, menée auprès de 912 parents d’enfants âgés de 1 à 16 ans, 63 % des parents envisagent d’offrir tout de même 1 à 3 cadeaux à chaque enfant lors de ce Noël confiné, pour un budget de 140€ par enfant en moyenne.
 

Offrir « autrement » avec un budget cadeaux réduit

Moins de cadeaux… plus d’épargne ?


Voyons le verre à moitié plein. La baisse du budget alloué aux cadeaux de Noël, pour cause de pandémie, est aussi l’occasion de faire des économies. Il s’agit d’ailleurs de l’un des points notables du confinement: d’après l’Insee. En 2020, le taux d’épargne des ménages pourrait atteindre 20,3% de leur revenu disponible, soit une hausse de 5,4 points par rapport à l’année dernière. Un taux record jamais vu depuis 1978, selon le journal Les Échos.

Un taux qui s’explique notamment par la baisse des dépenses dues au confinement, mais aussi par les incertitudes sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus, qui accentuent la prudence des citoyens. Toujours d’après Les Échos, depuis les débuts de l’euro, il s’agit de la 3ème fois en 20 ans qu’un tel niveau de précaution est atteint chez les Français. 

Alors, pour ceux qui réduisent la voilure niveau cadeaux cette année car ils ne pourront pas voir toute la famille pour les offrir, ce Noël « confiné » s’annonce donc comme le moment opportun pour mettre quelques économies de côté… en attendant de pouvoir se rattraper l’année prochaine ?

Ce qu'il faut retenir

À lire aussi sur le blog